Below the Header Ad
News in French

Ellen déplore les réductions de l’aide britannique

Above Article Ad

L’ancienne présidente Ellen Johnson-Sirleaf ne savait pas que son plaidoyer contre les réductions continues de l’aide britannique aux pays pauvres l’aurait soumise à des flèches sur l’Internet le mercredi 14 juillet.

Dans un poste sur son compte twitter, Mme Sirleaf a critiqué l’action du parlement britannique qui a approuvé la réduction de l’aide étrangère du gouvernement anglais, comme quoi ces coupes auront un impact négatif sur des millions de personnes dans les pays pauvres comme le Libéria.

Mme Sirleaf : « Je suis attristée de voir que le parlement britannique a approuvé une réduction continue des dépenses concernant ses aides étrangères. Ces coupes auront un impact négatif sur des millions de personnes dans les pays les moins riches, dont beaucoup ont des relations historiques profondes avec le Royaume-Uni ».

Mais il semble que son plaidoyer cette fois-ci n’ait pas été bien accueilli par bon nombre de ses partisans, en particulier ceux du continent qui croient qu’ils élisent leurs dirigeants pour changer la dynamique et ne pas continuer avec les aumônes des pays occidentaux.

Emmett P. Chea @Chea2024 : réponse à @MaEllenSirleaf : Ma Ellen, je ne suis pas d’accord avec toi ici. Les petites aides étrangères n’ont développé aucune nation. Je pense que nous avons élu des leaders pour changer la dynamique. Dites-vous qu’il est impossible pour un Africain d’être indépendant ? Où sont les souverainetés ? Notre objectif devrait être…

🇹🇬#TogoVoicelessLivesMatter🇹🇬 @nafala25: Ma chère grande sœur avec tout mon respect, ce doit être un appel de réveil à tous les leaders africains femmes et hommes car ce ne sera pas le dernier. Il est temps d’arrêter de donner les ressources naturelles de l’Afrique et de commencer à soigner la Démocratie, la justice égale et le développement socio-économique #AUC @NAkufoAddo

Sulaiman A Bangura @SulaimanABangu3: Le fait que les dirigeants africains s’appuient sur ces aides étrangères est l’une des raisons pour lesquelles les Africains sont toujours téléguidés par ces pays occidentaux, (parce qu’ils sont pleinement conscients que la plupart de nos dirigeants dépendent de ces donateurs.

MACSHINE MWEEMBA KWAME NKRUMAH @MweembaMacshine: C’est triste de constater à quel point nos dirigeants mal éduqués croient encore que l’aide pourrait être une catapulte pour le développement de l’Afrique. L’Afrique n’a besoin d’aucune aide. Qui nous a ensorcelé ?

Mustapha Bah Paasewe @BahPaasewe: Il vaut mieux que les pays les plus pauvres abandonnent l’aide.

GratianoNyuma @GratianoNyuma1: C’est bien, mais la plupart des pays les plus pauvres ne sont pas encore indépendants de l’#Aide étrangère

Détermined Mind@AbrahamASwaray7: peut-être que les sommes versées ne sont pas utilisées aux fins prévues. C’est pourquoi le Royaume-Uni adopte cette tendance.

AburekEricOngodia @AburekO: Nous n’avons pas besoin d’aide votre Excellence ! Former nos gens à l’autonomie est important.

Nathaniel Zumo @nathaniel_zumo: Personne ou une nation ne devrait vivre des revenus d’une autre personne pour toujours, il est temps de repenser en particulier pour les nations africaines.

Bishop Washington George @BishopWashingt9: Que les nations les moins dignes apprennent à être indépendantes et utilisent bien leurs ressources

The Peaceful Warrior @GikimaAlex : Jusqu’à quand continuerons-nous à dépendre de l’aide étrangère ?

CHIJIOKE IBEH @ChijiokeIbeh87: De quelle aide parlez-vous parce que nous ne pouvons voir l’impact d’aucune aide du Royaume-Uni. Vous devez tous arrêter de vous tromper. Libérez les nations et personne n’aura besoin d’aide ou de déranger qui que ce soit pour un prêt. Le Biafra est une nation censée être indépendante. Sois sage

FrancisSkollie1 @FSkollie1: L’Afrique et les Africains doivent apprendre à vivre sans aide, en particulier les aides étrangères, et à travailler avec leurs propres mains et esprits. AFRIQUE, LEVEZ-VOUS !!!

okn@KasNwuke: Les coupures auront un impact négatif… vraiment ? Les coupes dans l’aide n’auront pas un impact aussi négatif sur la vie de millions d’Africains que la corruption et l’incompétence. Peut-être devriez-vous vous concentrer davantage sur la corruption et l’incompétence africaines que sur la décision souveraine du Royaume-Uni de réduire l’aide.

Steven O. Johnson @StevenOJohnson:Oldma, que les nations moins riches cessent de dépendre de l’aide étrangère du Royaume-Uni…. Nations paresseuses !!

patNjwoman @PatrickNjwoman: Madame la Présidente, je ne suis pas d’accord avec ce tweet. Il semble que vous soyez du mauvais côté du système international. Vous essayez de promouvoir le #néocolonialisme en demandant au Parlement britannique de faire ce que vous suggérez.

marrinbropleh @martinbropleh: Avec toutes les aides que vous avez reçues pendant votre séjour au pouvoir, qu’avez-vous fait ? Mais vous avez dit qu’à propos de votre fils qui avait volé notre argent, vous en preniez la responsabilité. Si je fais bien votre bilan, vous avez reçu les aides les plus élevées de l’histoire du Libéria. Mais qu’avez-vous fait ?

DemelzaMonger @DemelzaMonger: Les millions, vous voulez dire les comptes bancaires de politiciens corrompus ?

New Beginnings @zankpayai: S’il vous plaît, ne soyez pas Madame Sirleaf. Il n’y a pas de « nations moins riches », c’est seulement ce que ces nations croient. Honnêtement, un véritable développement ne peut pas venir des aides étrangères. Le travail acharné, le développement des ressources et la responsabilisation sont le meilleur moyen.

Mais certains ont cependant reconnu son plaidoyer :

Boima C.J Toure@BoimaCJToure5: Vous avez tout dit EJS. J’espère que le Parlement britannique repensera cette décision.

Related Articles

Back to top button