Below the Header Ad
News in French

Liberia: un fils de la présidente Sirleaf nommé chef temporaire de la Banque centrale

Above Article Ad

Un des fils de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a été désigné gouverneur par intérim de la Banque centrale du Liberia, dont il était responsable adjoint, a-t-on appris jeudi auprès de l’institution.

Charles Sirleaf a été promu gouverneur par intérim mercredi, a indiqué à l’AFP une source au sein de la banque, déclinant tout commentaire, notamment sur la durée de son intérim et si cette fonction provisoire devait être confirmée.

Le précédent gouverneur de la Banque centrale, Mill Jones, avait démissionné il y a deux semaines en vue de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle au Liberia, prévue en 2017.
Charles Sirleaf a longtemps été gouverneur adjoint de la Banque centrale. Il avait été brièvement suspendu de ses fonctions en août 2012 pour ne pas avoir déclaré ses biens à la commission officielle anti-corruption.

Sa désignation comme chef par intérim relançait jeudi les allégations de népotisme du régime d’Ellen Johnson Sirleaf, devenue en 2005 la première Africaine élue présidente, puis réélue en 2011, peu après avoir été distinguée par un Prix Nobel de la paix.

Deux autres de ses fils occupent ou ont occupé des fonctions officielles importantes. L’un, Fumba Sirleaf, dirige l’Agence nationale de sécurité; l’autre, Robert, a été président et chef du Conseil d’administration de la Compagnie pétrolière nationale du Liberia (Nocal), puis a démissionné en septembre 2013.

Pour Jefferson Knight, un responsable des questions des droits de l’homme au sein de l’influente église méthodiste unie du Liberia, Charles Sirleaf a été promu principalement en raison de sa filiation.
“Il y a tant de Libériens qui sont qualifiés pour ce poste, pourquoi est-ce seulement lui qui a été élu ? Cela est du népotisme”, a estimé M. Knight. AFP

 

Related Articles

Back to top button